Forum sur Mylene Farmer
 
AccueilAccueil  De'Generations De'Generations  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
4 supports annoncés pour Mylène Farmer au Stade De France
Sortie du DVD et Blu-Ray Mylène Farmer au stade de France pour le 12 Avril!!!
Le deuxième clip Live pour la promo de la tournée Farmer, le 29 Mars sur le site officiel!
Le forum se met aux couleurs du Live "Mylène Farmer au Stade De France"
Le livre "Les écorchés" est pour le moment en attente de publication! Sans l'accord de la belle, rien ne sortira! Affaire à suivre...
Un nouveau site officiel Mylène Farmer au Stade De France a vu le jour... Des vidéos sont mises en ligne petit à petit pour faire patienter les fans...

Partagez | 
 

 Alfred de Vigny

Aller en bas 
AuteurMessage
L-w
Modo Babyliss
avatar

Féminin Messages : 2530
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 26
Localisation : derriere mon pc

MessageSujet: Alfred de Vigny   Jeu 30 Juil - 21:31




Alfred Victor, comte de Vigny (27 mars 1797 à Loches, Indre-et-Loire - 17 septembre 1863 à Paris) est un écrivain, dramaturge et poète français.

Figure du romantisme, contemporain de Victor Hugo et de Lamartine – il fréquente le Cénacle – il écrit parallèlement à une carrière militaire entamée en 1814 et publie ses premiers poèmes en 1822. Avec la publication de Cinq-Mars en 1826, il contribue au développement du roman historique français. Ses traductions versifiées de Shakespeare s'inscrivent dans le drame romantique, de même que sa pièce Chatterton (1835). Son œuvre se caractérise par un pessimisme fondamental, et une vision désenchantée de la société. Il développe à plusieurs reprises le thème du paria, incarné par le poète, le prophète, le noble, Satan et le soldat. Sa poésie est empreinte d’un stoïcisme hautain, qui s’exprime en vers denses et dépouillés, souvent riches en symboles, annonçant la modernité poétique de Baudelaire, Verlaine et Mallarmé.

Alfred de Vigny naît à la fin du XVIIIe siècle, au sein d’une famille issue de la vieille noblesse militaire. Après une vie de garnison monotone, où il passe quinze ans dans l'armée sans combattre, il fréquente les milieux littéraires parisiens et notamment le cénacle romantique de Victor Hugo. De 1822 à 1838, il écrit des poèmes, (Poèmes antiques et modernes), des romans, (Cinq-Mars, Stello), des drames (La Maréchale d’Ancre, Chatterton) et des nouvelles, (Servitude et grandeur militaires) qui lui apportent la célébrité. Après une rupture sentimentale avec Marie Dorval et la mort de sa mère, Alfred de Vigny se retire au Maine-Giraud, son domaine situé en Charente. Il goûte la solitude et veille auprès de sa femme malade et constamment alitée. De retour à Paris, il se mêle de nouveau à la vie politique et littéraire. Il parvient en 1845 à se faire élire, à la cinquième tentative, à l'Académie française. En revanche il échoue à la députation de Charente en 1848.

S’ensuivent vingt-cinq années durant lesquelles il vit presque reclus, dans sa tour d’ivoire du Maine-Giraud, avec Mme de Vigny pour seule compagnie, venant rarement à Paris. Il écrit peu, médite et lit beaucoup. Il décède d’un cancer de l’estomac, après une lente agonie qu’il supporte avec patience et stoïcisme. Son recueil posthume Les Destinées est publié en 1864. Son Journal est révélé en 1867.


Mylene lui rend hommage dans rêver en citant un de ses vers:

"S'il est vrai qu'au Jardin sacré des Ecritures,
Le Fils de l'Homme ait dit ce qu'on voit rapporté ;
Muet, aveugle et sourd au cri des créatures,
Si le Ciel nous laissa comme un monde avorté,
Le juste opposera le dédain à l'absence
Et ne répondra plus que par un froid silence
Au silence éternel de la Divinité."

merci à Leystat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alfred de Vigny
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alfred Cortot
» Alfred Bachelet
» Alfred Deller
» Alfred Schnittke
» Alfred Bruneau (1857 - 1934)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De'Generations Mylene :: Je vis le choc de culture...la belle aventure! :: "Et là je fais le tour du monde" :: Littérature-
Sauter vers: